Beaux-Arts de Wavre

Léonard Garcia

Atelier pluridisciplinaire

Diplomé des Métiers d’arts en cinema d’animation à ISG à Paris, et un cursus de Peinture et de Vidéo à l’ERG à Bruxelles. Enseigne à l’Ecole des Beaux-Arts de Wavre et d’Anderlecht. Je poursuis un travail personnel de peinture, et de films documentaires.

Anne DELIEGE

Cours d’histoire de l’art

anne_deliegeAnne Deliège enseigne le cours d’Histoire de l’art et d’analyse esthétique depuis maintenant 12 ans au sein de trois écoles d’art, dont celles de Braine-L’Alleud, et d’Uccle.
Son parcours débute par une licence en philosophie et lettres. Département : archéologie et histoire de l’art (Moyen Age et Temps modernes), à l’Université Catholique de Louvain. Elle est aussi agrégée en philosophie et lettres.  Enseignement secondaire supérieur. Arts plastiques, de cette même université. Et elle accueille dans le cadre de ses cours donnés à Braine-l’Alleud des élèves-stagiaires qui poursuivent leur apprentissage en vue d’être agrégés.

Cette relation à la pédagogie, à la réflexion sur l’existence et le sens d’un cours d’histoire de l’art au sein des écoles d’art est très importante pour elle. Ainsi au fil des années, et des moments d’échanges avec les différents publics, se précise, s’affine l’approche de ce qu’est l’art en sa dimension « philosophique ».

Il est vrai qu’avant de se consacrer à l’enseignement, elle a travaillé au Musée royal de Mariemont en tant que guide-conférencière.  Là, entre autre, un projet singulier est né en collaboration avec Marie-Cécile Bruwier (aujourd’hui directrice scientifique de ce musée): la création d’un programme culturel original destiné aux bénéficiaires d’une allocation minimale ( en lien avec un CPAS).  La dimension humaine, l’adaptation de projets socio-éducatifs à destination de toutes personnes parfois si « éloignées » de l’art, restent un fondement essentiel à la création de ses cours aujourd’hui.

Julien BRUNET

Atelier pluridisciplinaire

julien_brunetLicencié en Arts plastiques et audio-visuels.
Diplômé en Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur.

http://www.julien-brunet.com/

 

 

 

Anne LENAERTS

Atelier de céramique

Tout commence par une prise de contact avec la matière et quelques propositions de façonnage (pincements, étirements, colombins, plaques, masses). Très vite, les élèves se trouvent confrontés au comportement du matériaux, à ses qualités, ses limites, ainsi qu’aux accidents qui résultent de sa mise en forme et de son recouvrement. L’acquisition progressive des connaissances techniques (façonnage, travail au tour, moulage, engobe pistolé, bain d’émail…) leur permet d’affiner leurs recherches, de tirer profit de ces incidents et d’en jouer de plus en plus. Des volumes inattendus prennent forme.

L’appropriation du matériaux et la remise en question des représentations véhiculées par la céramique sont deux objectifs importants qui orientent et structurent le travail à l’atelier. Ces deux aspects sont régulièrement abordés, explicitement ou implicitement, lors des échanges tant individuels que collectifs. D’autre part, la lecture de revues, de catalogues d’exposition, les visites, les rencontres confrontent les élèves aux recherches sculpturales ou fonctionnelles dans le domaine de la céramique et offrent à chacun la possibilité de mettre en perspective son propre questionnement artistique.

Les découvertes relatives à l’inscription du travail dans l’espace et à la lecture qui en résulte occupent également une place fondamentale dans le cursus. Les tentatives de mise en rapport des pièces entre elles et l’émergence du sens, que produit le travail dans sa relation à l’espace, occasionnent souvent de beaux moments de partage. Des questions aussi essentielles que celles de la force évocatrice d’un travail ou des moyens plastiques mis en oeuvre sont fréquemment soulevées lors des discussions entre élèves rassemblés, toutes années confondues, au sein de l’atelier.

D’une première proposition vers un chemin tout personnel et engagé, au fil des ans, les récurrences guident les recherches, le propos s’impose, la technique s’acquiert, des attitudes se dessinent, une démarche s’établit pendant que les formes sont éprouvées, le travail se construit, s’accomplit.

 

Marc HUJOEL

Atelier pluridisciplinaire

marc_hujoelÀ travers une pratique à la fois fine et austère (la matérialité de l’oeuvre y est très apparente, pigments et colle pour les peintures, pastel pour les dessins), Marc Hujoel mène un questionnement sur l’espace, la figure et le comment de notre perception.

Ce travail nous ouvre un champ d’instabilités où la peinture et le dessin sont tout le temps à reconstruire.

« Donc, il nous faut nous raconter, remonter le fil. C’est d’abord une forme abstraite qui va rencontrer un motif de claie, fermant une fenêtre ou établissant une barrière, puisé dans des reproductions de peintures érotiques chinoises du 18 ème siècle. (…… ) Une libre association s’élabore entre lui (le motif) et des figures personnelles plus anciennes et il  devient comme un paradigme de ce qui m’intéresse : une interrogation sur l’espace et sa perception. » (extraits de description d’un combat, un texte de l’artiste)

L’assise même de ces peintures et dessins repose sur le doute, mais celui-ci est vivifiant et créateur parce qu’il s’allie à une forme du désir.

Marc Hujoel est né en 1954, il vit et travaille à Bruxelles. Il pratique le dessin, la peinture et la gravure.

Source : Galerie Albert Dumont

Patrick BRICHARD

Atelier de peinture

patrick_brichardFORMATION :

Diplôme en peinture et recherches tridimensionnelles à l’ENSAV La Cambre.

Je peins.

 

 

 

Monique DOHY

Atelier de gravure

monique_dohyACTIVITES PROFESSIONNELLES ACTUELLES

Depuis 1997 : Professeur de gravure à l’Ecole des Beaux-Arts de Wavre
Depuis 2008 : Professeur de gravure à l’Ecole des Arts d’Anderlecht

FORMATION

Ecole Notre Dame à Namur section latin-math (1969-1971)
Institut des Arts et Techniques Artisanales (IATA) à Namur / section Arts Appliqués (1971-1976)
Académie des Beaux-Arts de Namur (1976-1978)
Diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles / section Graphisme et Image : Atelier de Gravure  (1978-1982)
Prix de la Fondation Horlait
Stage de modèle vivant aux Ateliers Malou avec Y. Cattier (1982)
Cour de modèle vivant à Lisbonne à la Sociedade Nacionale de Belas Artes et au Centro de Arte ARCO (1985)
Travail de voix parlée et chantée avec Serge Wilfaert pendant 5 ans
Formation pédagogique PRODAS
(Programme de Développement Affectif et Social: le Cercle Magique (1982)
Stage de fabrication de papiers à l’Académe d’Eté de Libramont (1997)
Stage Art et Thérapie avec L.Richir à l’Académie d’Eté de Libramont (2003)
Initiation au programme Photoshop en formation continue (2004)
Stage de gravure non-toxique et transfert photopolymère à l’Acadèmie d’Anderlecht avec F. Leroy en collaboration avec le Centre de la gravure à La Louvière (2006)
Stage de perfectionnement transfert photogravure à l’Académie des beaux Arts de Mons avec P.Authom en collaboration avec le centre de la gravure à La Louvière (2007)

Nicolas MAYNE

Atelier pluridisciplinaire – Site de Limal

nicolas_mayneDiplômé du secondaire en horticulture, mon parcours artistique a réellement débuté  avec mon entrée dans l’option Illustration à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, dont je suis sorti diplômé en 2009. Touche à tout, mon travail recouvre des champs divers comme la vidéo, la photo, la gravure, tout ce qui touche au tissus (confection de poupées en particulier) et depuis peu la création de dentelle contemporaine.

Mes ateliers mettent l’accent sur la pluridisciplinarité, mêlant des techniques dites « conventionnelles » à des pratiques plus expérimentales.

Vous pouvez voir un aperçu de mon travail sur http://nicwayne.canalblog.com

Anne van Opberg

Bibliothéquaire et documentaliste de l’école

anne_van_opbergArtiste peintre et graveur. Active à Wavre. Expose en Belgique, mais surtout à l’étranger, France, Hollande et Allemagne.
A présenté et défendu un mémoire de finalité à l’école des Beaux Arts : « Trente siècles d’iconographies de l’enlèvement d’Europe ».
S’est formée en histoire de l’art et esthétique en participant à de nombreux cours à l’Iselp à Bruxelles et à l’UCL.
Chroniqueuse de la revue Focus Diagnostica dans des articles sur l’art, scénariste de bandes dessinées dans l’éducation de la santé.

> vers la bibliothèque

 

Guy Coppens

Atelier de photographie

Après l’étude de la photographie à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels (La Cambre), devient assistant chez différents photographes publicitaires tout en poursuivant un travail personnel.
Devient professeur du cours de photographie à l’Ecole des Beaux-Arts de Wavre à sa création en 1987 et à l’Académie de Dessin et des Arts Visuels de Molenbeek-Saint-Jean.
Se consacre actuellement exclusivement à l’enseignement.

Muriel Peers

Atelier de dessin – Modèle vivant

muriel_peers 1994-1997: Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, spécialité : dessin
Obtention du diplôme artistique du second degré, mention : grande distinction
1991-1994: Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre, spécialité : dessin
1990-1991: Université Libre de Bruxelles. Candidature en Histoire de l’art

Formations complémentaires

Gravure, à l’Académie des Beaux-Arts de Watermael-Boitsfort
Cours d’anglais, aux cours de Promotion Sociale de l’I.S.E.C. (Bruxelles)
Cours d’espagnol, à l’Instituto Cervantes et à l’E.P.F.C. (Bruxelles)
Étude du 3ème cycle (doctorat) en peinture-dessin, élève libre (1998-2000), à la Facultad de Bellas-Artes, Universidad Complutense, Madrid, Espagne

Anne De Roo

Atelier de dessin

anne_deroo1984-1988 : études de dessin à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, auprès de Lucien Massart et Dany Vienne.
1988 : lauréate du concours Unisys
1993 : devient professeur de dessin à l’Ecole des Beaux-Arts de Wavre
1997 et 1998 : expositions personnelles à la galerie Aleph à Bruxelles, à la Maison d’Art Actuel des Chartreux (avec Pierre Clemens) à Bruxelles
2001 et 2002 : expositions personnelles à la galerie L n’est pas C à Bruxelles et au centre culturel La Vénerie (en duo avec Francine Coppieters) à Watermael-Boisfort
A participé à plusieurs expositions à la GPOA de Woluwé-St-Lambert et à la Fondation pour l’Art Belge Contemporain à Bruxelles.
2003 : réalisation d’une installation sonore et comestible pour l’exposition « à table » à la GPOA
2003-2010 : écrit et publie Aérer la maison aux éditions Esperluète en 2008, « Amour, impossibles objets aux mêmes éditions en 2010
2008 : exposition d’une collaboration texte/image avec Luc Stokart à la Maison qui bouge à Havelange